• Stéphane et Amélia - 3

    Sommaire

     

    Nous faisons connaissance

     STÉPHANE

    Stéphane et Amélia - 3

    - Vous venez souvent sur Paris ?

    - Non, c’est la première fois. Je vais être un peu perdue.

    - Je pourrais être votre guide alors, bien que cela fasse huit mois que je suis au Chili, je connais Paris comme ma poche. J’y ai passé les 25 dernières années.

    - Pourquoi pas ! Ça pourrait m’être utile.

    Je ne savais pas trop où cela allait me mener. Cette femme dégageait un charme qui me séduisait comme rarement cela m’était arrivé. J’avais envie de la connaître, d’en savoir plus sur elle, sur sa vie, si elle était mariée. Bon bien sûr moi je le suis. Ma bonne conscience aurait dû me dire d’en rester là, de ne pas succomber à la tentation. Mais elle ne m’avait rien dit, ou je ne l’avais pas entendu.

    - Et que venez-vous faire dans la capitale ?

    - J’ai rendez-vous avec des notaires.

    Elle m’expliqua alors que, dans le cadre de recherche généalogique, son chemin l’avait mené à prendre contact avec des études notariales afin de retrouver les frères et sœurs de son grand-père. Elle voulait connaître ses cousins, les rencontrer, faire une fête de famille.

    En l’écoutant parler, je m’étais légèrement tourné vers elle afin de pouvoir profiter de ses jolis yeux. Mais à chaque fois que nos regards se croisaient, elle tournait ou baissait la tête. Bon, ça me laissait tout le loisir de plonger dans son décolleté sans qu’elle ne me prenne pour un pervers. Elle avait une superbe poitrine, généreuse comme je les aime. Il en fallait peu pour que je n’imagine mes mains partir à la découverte de ses seins magnifiques.

    Stéphane et Amélia - 3

    Bien sûr à ce petit jeu, j’ai fini par me faire prendre les « yeux dans le sac », si je puis dire. En effet, à un moment, elle releva la tête plus vite que prévu… Ou peut-être était-ce moi qui avais abusé de ma contemplation, toujours est-il qu’elle a bien vu ou se dirigeait mes yeux. Nos regards se sont alors de nouveau croisés. Elle a légèrement souri et cette fois c’est moi qui ai tourné la tête, rougissant légèrement.

    Pour ne pas paraître désarçonné, j’enchaînais tout de suite en lui posant la première question qui me passait par la tête :

    - Et votre mari vous a laissé partir seule pour ce voyage ?

    - Oui ! (riant)

    Son rire me faisait fondre. Je n’ai pas eu plus de détails, le chauffeur de taxi nous annonçant que nous arrivions à la défense.

    Stéphane et Amélia - 3

    C’était plus fort que moi. Je ne pouvais pas la laisser partir comme cela. Aussi je lui fis une proposition tout ce qu’il y a de plus honnête bien sûr.

    - Si vous n’avez rien de prévu ce soir, nous pourrions dîner ensemble, qu’en dites-vous ?

    - Oui bien sûr, avec plaisir. Je ne connais personne ici, alors je n’avais rien prévu, peut-être aurais-je été au cinéma ?

    - Nous pourrions aussi y aller, pourquoi pas…

    Je lui dis de ne pas s’inquiéter pour la course du taxi, que je la réglerais quand il m’aura déposé à mon hôtel. Je devais m’y rendre pour ne pas perdre ma réservation.

    Nous nous donnâmes rendez-vous ;

    - Je vous propose 19h30, je passe vous prendre à votre hôtel, cela vous convient ?

    - Très bien, je vous attendrai. 

    Nous échangeâmes nos numéros de téléphone, et, au moment, où elle allait sortir du taxi, je la retenais, m’approchais d’elle pour lui faire une bise sur la joue…

     

    Stéphane et Amélia - 3

    Elle sourit et me la rendit affectueusement.

    Arrivé à mon hôtel, je filais directement sous la douche. J’avais une bonne heure pour me préparer. Je ne pouvais m’empêcher de penser à elle. Mince, quel nul ! Je ne lui avais même pas demandé son prénom !

    Je ne savais pas comment allait finir cette soirée. Je décidais de mettre mon costume noir, une chemise rose clair et une cravate parme.

    L’heure passa vite. Je mis un peu de parfum, Dune, je l’adore. Enfin prêt et légèrement excité, je quittais ma chambre, gagnais l’accueil pour commander un taxi.

     

    À suivre : Partie 4 de 17

     

    « Stéphane et Amélia - 2 Un peu de paix »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter