• Première visite médicale - 5

    Sommaire

    Tentation coupable

     

    (M. QUENTIN)

     

    Je me suis vraiment fait des idées. Cette doctoresse prend son rôle très au sérieux. Ce sentiment fait monter de plusieurs crans la gêne qui est en moi. À plusieurs reprises, j’ai senti son regard se poser sur la grosse bosse de mon slip ! Que doit-elle penser de cet homme de 50 ans qui bande devant une femme dès qu’il se met en sous-vêtement ? J’ose penser que cette gêne, cette honte traversant mon esprit, va faire disparaître mon érection, mais il n’en est rien !

    Bien au contraire, me faire sermonner par elle comme un petit garçon qui a fait une bêtise m’excite un peu plus. La pression sur mon sexe est d’autant plus forte et sans doute plus visible depuis qu’elle a légèrement baissé mon slip pour m’examiner.

    Le comble se produit au moment où elle rapproche l’aiguille de mon bras.

    Première visite médicale - 5

    Et, si je chancèle ce n’est pas dû à la piqûre ni à la vue du sang, mais bien dû au contact de sa blouse sur ma main.

     

    La douce chaleur et la forme de son sein qui englobe une partie de la paume de ma main sont si délicieuses, voir aussi ses cuisses par l’échancrure de sa blouse…

    Première visite médicale - 5

    …Un afflux de sang monte jusqu’à mon gland. Ces quelques secondes sont interminables et je sens mon gland devenir de plus en plus humide.

    J’ai l’impression d’être dans un état second lorsqu’elle me tend la chemise :

    • Oui, merci Madame !

    Dès qu’elle s’assied à son bureau, je passe derrière le paravent. Je me sens encore plus ridicule une fois mon slip enlevé en voyant mon sexe si dressé et mon gland si humide. Je l’assèche rapidement avec le tissu de mon slip puis enfile la chemise. Je prends soin de bien refermer les deux boutons. Mais malgré cette chemise, mon érection reste toujours visible. Pour ne rien arranger, cette inhabituelle impression d’être sans culotte sous cette sorte de blouse, plus le frottement du tissu sur mon sexe ne font rien pour calmer sa raideur.

    Après quelques secondes d’hésitations, je retourne vers la table d’examen.

    • Voilà Madame, je suis prêt !

    Première visite médicale - 5

    En prononçant ces mots, une nouvelle bouffée de chaleur envahit mon visage.

     

    (La doctoresse)

     Hum voir cet homme nu légèrement gêné sûrement par la tournure des événements, par ce que je devine sous la chemise ouverte dans le dos, me fait frissonner.

    Heureusement que j’arrive à conserver mon calme, sinon il se rendrait vite compte des envies qu’il provoque en moi.

    Je ne pense pas qu’il voit mon état au travers de ma blouse tellement il est ému.

    Le voir ainsi, plein d’appréhension, vulnérable si je puis dire, augmente encore plus mon désir.

    Normalement je ne fais jamais ce genre d’examen et là, je ne sais pas ce qui me prend de répondre à cette envie soudaine de l’avoir à ma merci, en l’obligeant à accepter cela de ma part.

    Je m’approche de la table, les yeux brillants, je prends des gants en latex, je le regarde dans les yeux, je lui explique en quoi va consister l’examen :

    • Ne vous inquiétez pas, je sais que c’est un examen délicat. Je vous promets que je ne serai pas brusque, de plus je vais utiliser du gel pour faciliter le passage mais par contre vous ne serez pas surpris, cela va être un peu froid !

    Je le regarde l’œil rêveur tout en mettant le gel sur les doigts de ma main gauche. Je me place à sa gauche. Je lui demande de relever les jambes, je pose ma main sur son ventre et là doucement je mets mon index contre son anus. Il sursaute légèrement. Je retiens ma respiration, ma bouche s’assèche.

    Première visite médicale - 5

    Hum quelle sensation merveilleuse, je l’enfonce doucement, tout en souriant et le regardant dans les yeux. Je sens mes seins qui pointent sous la blouse et mon excitation devient de plus en plus intense au point de sentir une humidité naissante couler dans mon string, je mouille !

    Première visite médicale - 5

    Je le masse délicatement pour sentir sa prostate. J’attends de voir sa réaction. Je me surprends à vouloir stimuler sa prostate que je sens gorgée par sa production de liquide séminale sous son excitation…

     

    À suivre : Partie VI de VII

    « Première visite médicale - 4Première visite médicale - 6 »
    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter