• Première visite médicale - 2

    Sommaire

    La rencontre

     

    (La doctoresse) 

    Je ferme la porte et… « Pas mal du tout cet homme ! » Mes sens endormis par la chaleur se réveillent. Je dégrafe ma blouse de deux trois boutons en haut jusqu’à la naissance de mes seins, le bas de ma blouse est déjà échancré.

    Première visite médicale - 2     (Corrigé)

    Lentement, je retourne m’asseoir. Je pose son dossier sur mon bureau en verre. Je m’assieds et je relève ma blouse sur mes genoux.

    Première visite médicale - 2     (Corrigé)

    Je croise mes pieds l’un sur l’autre. Hum, voir cet homme, les yeux baissés dans une position d’humilité, me donne des élans que j’aime ressentir. De nature assez timide, j’ai envie de le provoquer encore plus par jeux. Je croise les jambes sous le bureau, cela a pour effet de relever encore plus la blouse. Je me penche sur son dossier :

    • M. Quentin, alors quoi de nouveau depuis la dernière fois ?

    Je le regarde dans les yeux et passe mon stylo sur mes lèvres, nonchalamment, ma langue joue avec.

     

    (M. QUENTIN)

    Je me plonge dans mes pensées pour éviter de réagir en pensant à mes rendez-vous du lendemain afin de chasser mes visions érotiques.

    Première visite médicale - 2     (Corrigé)

    Lorsque sa voix résonne de son : « M. Quentin », je suis ébranlé de tout mon être. Pour la première fois depuis bien longtemps je me sens bête… Je lève les yeux de mes chaussures machinalement et croise son regard. Oh, quel regard, quelle attitude, quelle femme ! Ce stylo avec lequel elle caresse ses lèvres est des plus érotiques.

    Un nouveau réflexe, sans doute de protection, me fait baisser à nouveau les yeux. Puis ma fierté me dicte de relever la tête : « Heuu, et bien Madame… Heuu… » Voilà maintenant que je bafouille… Intérieurement, je dois faire un énorme effort pour reprendre mon assurance.

    • Bien Madame, cela va bien, je n’ai pas été malade cette année !

    À peine mes mots prononcés, je les trouve stupides. Je retrouve le désagréable souvenir d’un petit garçon mal à l’aise devant sa Maîtresse d’école. Machinalement, je baisse les yeux une fois de plus.

    C’est alors qu’un nouveau spectacle fige mon regard, spectacle de ses jambes croisées, dénudées et de ses escarpins. Pourvu qu’elle ne suive pas la direction de mon regard et je me prends à baisser encore plus mes yeux.

    Première visite médicale - 2     (Corrigé)

     

     (La doctoresse)

    • Ah tant mieux si vous n’avez pas été malade mais je vois que votre employeur nous a signalé un accident de travail au niveau de la cuisse et de l’aine ? Vous avez été heurté… C’est cela… Par un fenwick. Bon, il faut vérifier cela !

    Je vois de plus en plus sa gêne. J’ai vraiment envie de le provoquer de plus en plus :

    • Il a fait chaud aujourd’hui, non !

    Je me dirige vers le petit lavabo dans le coin du bureau sur la gauche. Je fais doucement couler l’eau. Je prends une éponge douce que je passe sous le robinet, passe mes poignets également sous le robinet. Je porte l’éponge sur mon front puis en tendant ma tête en arrière, je la passe aussi sur mon cou depuis le menton jusqu’à la base du cou. Une goutte descend dans le creux de mes seins.

    • Hum un peu de fraîcheur ne fait pas de mal, si vous voulez, M. Quentin, vous pouvez en profiter.

    • Non merci !

    • Bon, si vous voulez bien passer de l’autre côté du paravent pour vous déshabiller, s’il vous plaît, que l’on regarde tout cela ensemble !

    Première visite médicale - 2     (Corrigé)

     

    À suivrer : Partie III de VII

     

     

    « Première visite médicale - 1 Première visite médicale - 3 »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter