• Le train des soupirs - 1

    Sommaire

     Dernièrement j’ai eu l’occasion de croiser Dominique et Sarah. Je pense que ce sont les seules personnes connues qui puissent bénir la SNCF pour ses pannes de trains. Je vous présente leur histoire dans ce nouveau récit. Je vous en souhaite bonne lecture.

    J’en profite pour remercier mes lecteurs. Je vous aime.

     Stéphane et Amélia - 1

     

    Quand tout bascule!

     

    (Sarah) 

      

    Aujourd’hui je suis anéantie. Je viens de découvrir mon mari dans le lit conjugal avec une petite black sylphide de 25 ans à peine. Je n’aurais pas dû repasser à la maison ce jour-là.

     

    Le train des soupirs - 1   Corrigé

     

    Mais j’avais oublié le billet du train que je devais prendre pour rendre visite à mes parents à Amiens.

    Interloquée, je lui demande depuis combien de temps cela dure :

    • Allons Sarah, c’est la première fois, depuis le temps que je fantasme sur ce style de femmes, il est temps que j’essaye non ! À cinquante ans, il est temps, tu ne crois pas ? D’ailleurs si tu veux, toi aussi tu peux réaliser tes fantasmes en échange pourquoi ne pas faire pareil ? Et en fait nous pourrions le faire à chaque fois que nous en aurions envie. En plus, j’aimerais encore réaliser plein d’autres choses…

     

    Le train des soupirs - 1   Corrigé

     

    Après 25 ans d’une fidélité que je croyais sans faille, je viens de me rendre compte que mon mari me trompe et, qu’en plus, il souhaite que je fasse de même pour atténuer sa culpabilité. Des questions se bousculent alors dans mon esprit. Est-ce ce vraiment la seule fois ? Ou alors est-ce ce plus fréquent, combien de fois, combien de temps….Bref, la confiance n’est plus de mise.

    Je tourne les talons, sans un regard en arrière, je pars incapable d’avoir une pensée cohérente, la tête bouillonnante, et des larmes plein les yeux.

    Au distributeur de la gare, je retire 1 000 euros, l’équivalent du salaire de ma dernière mission d’intérim comme femme de ménage.

     

    Le train des soupirs - 1   Corrigé

     

    Nostalgique, je regarde la carte bleue de notre compte joint. Nerveusement je ris. Je repense à la scène qui reste imprimée dans mon esprit : « Mon mari dans les bras d’une autre ! » Tu parles d’un compte joint ! Il n’y a plus rien de joint ! Ce n’est même une fuite, c’est un déluge. Je reprends la carte, je la plie trois fois pour la casser puis je la jette dans la poubelle. Cette vie-là, c’est du passé.

     Je prends ma valise, en pensant qu’heureusement elle contient toutes mes affaires. Cela m’évitera de devoir y retourner encore une dernière fois. Dans le brouillard de mes pensées qui m’enveloppe, je n’ai qu’une idée fixe en tête : essayer de joindre au plus vite mon amie de toujours : Coralie.

    Après plusieurs tentatives, j’arrive à lui laisser un message sur son portable.

     

    Le train des soupirs - 1   Corrigé

     

    Je bafouille en quelques mots ce qui m’arrive. Je suis là, à la gare en partance pour Amiens. Je ne sais pas si je vais avoir la force. Tel un robot, je monte dans le train et m’effondre sur le premier siège venu, la tête entre mes mains. Le train a démarré depuis un moment toujours absorbée par cette image. Les gares défilent… Il fait nuit, j’ai froid, je suis mal. Nous sommes en février et depuis plusieurs semaines la… Depuis combien de temps le train est arrêté… Je ne sais plus…

    Un haut-parleur grésille et annonce : « En raison d’une forte chute de neige, nous sommes contraints d’arrêter le train à cause d’une rupture de la caténaire… »

    Mon esprit sort du brouillard. Je regarde autour de moi.

     

    Le train des soupirs - 1

     

     

    À suivre : Partie II de XII

     

     

    « Première visite médicale - 7 (FIN partie 1)Le train des soupirs - 2 »
  • Commentaires

    1
    codem
    Samedi 2 Mai 2015 à 17:38
    Quel plaisir de redécouvrir tes textes
    Bises Méli
    G A
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter