• La lune se repose sur un lit de coton blanc

    La lune se repose sur un lit de coton blanc

    La lune se repose sur un lit de coton blanc
    Cela fait des jours et des nuits que je l'attends
    Elle est notre astre de lumière noire, si froide
    Parfois devant nous sans cœur elle parade

    La lune se repose sur un lit de coton blanc

    La nuit sera longue sous son éclat de glace
    Nue une danseuse dans le pré suit sa trace
    Elle survole le reflet de l'astre, tel un papillon de nuit
    Perdue dans ses pensées, et suit le ruisseau qui fuit

    La lune se repose sur un lit de coton blanc

    Les gorges abruptes et profondes de la montagne ciselée
    Jettent leurs ombres comme autant de sombres pensées
    Où périssent dans des feux de glaces les âmes damnées
    Torturées par un amour insensé torride et bien mal né
     

    La lune se repose sur un lit de coton blanc

    Notre danseuse se moque de tout cela, son corps est libre
    De toutes entraves, elle chante une douce mélodie qui enivre 
    Et les anges attirés par ce chant, descendent des cimes bleues
    L’entourent de leurs ailes et ensemble forment un cœur mélodieux

    La lune se repose sur un lit de coton blanc

    L'amour est au rendez-vous, les Anges et cette fée, sous l'éclat de lune
    Ils sont là tous les deux, les amoureux tendrement enlacés sur la dune
    Leurs corps fusionnés scintillent de mille éclats de diamant
    Fermons ce rideau de nuit sur nos deux tendres amants

    La lune se repose sur un lit de coton blanc   CORRIGÉ 

    Seuls leurs soupirs se perdent dans la brume infinie
    Serments éternels et volonté de suivre leurs envies
    Au petit matin, alors que l'astre s'efface du ciel encore sombre
    La danseuse aux seins nus s’éclipse doucement dans l’ombre

    La lune se repose sur un lit de coton blanc   CORRIGÉ
     

    Laissant l'Ange, envahi de souvenirs brûlants et de saveurs délicieuses

     Sentant encore la douceur de sa peau tendre douce merveilleuse 

    Il n’y aura jamais rien de plus grand et plus beau 

    Que deux cœurs purs s’aimant si haut 

    La lune se repose sur un lit de coton blanc

    Méli - Novembre 2012 -1ham

    « L’entreprise de 300 employé(e)s – 8 L’entreprise de 300 employé(e)s - 9 »
  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Février 2015 à 06:14
    Méli,

    Quel merveilleux poème auquel je suis très sensible. Les photos ouahhhhhhh superbe.
    Tu écris vraiment bien. Cela mérite vraiment d'être publié sur un site qui te met en valeur et non pas sur un site fouilli comme avant hihihi
    Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter