• Il y a toujours des choses....

    que l'on ne s'est pas dites mais....où que tu sois bonne fête

     Je voudrais oublier le temps Pour un soupir, 
    pour un instant Une parenthèse après la course 
    Et partir où mon cœur me pousse. 
    Je voudrais retrouver mes traces 
    Où est ma vie, où est ma place 
    Et garder l’or de mon passé 
    Au chaud dans mon jardin secret. 

    Je voudrais passer l’océan 
    Croiser le vol d’un goéland 
    Penser à tout ce que j’ai vu
    Ou bien aller vers l’inconnu. 
    Je voudrais décrocher la lune 
    Je voudrais même sauver la terre 
    Mais avant tout, Je voudrais parler à mon père, Parler à mon père. 

    Je voudrais choisir un bateau 
    Pas le plus grand ni le plus beau 
    Je le remplirais des images 
    Et des parfums de mes voyages. 
    Je voudrais freiner pour m’asseoir 
    Trouver au creux de ma mémoire 
    Les voix de ceux qui m’ont appris 
    Qu’il n’y a pas de rêve interdit. 

    Je voudrais trouver les couleurs 
    Du tableau que j’ai dans le cœur 
    De ce décor aux lignes pures 
    Où je vous vois, qui me rassure. 
    Je voudrais décrocher la lune 
    Je voudrais même sauver la terre 
    Mais avant tout, Je voudrais parler à mon père, Parler à mon père. 

    Je voudrais oublier le temps 
    Pour un soupir, pour un instant 
    Une parenthèse après la course 
    Et partir où mon cœur me pousse. 
    Je voudrais retrouver mes traces 
    Où est ma vie, où est ma place 
    Et garder l’or de mon passé 
    Au chaud dans mon jardin secret. 
    Je voudrais partir avec toi 
    Je voudrais rêver avec toi 
    Toujours chercher l’inaccessible, Toujours espérer l’impossible. 

    Je voudrais décrocher la lune 
    Et pourquoi pas sauver la terre 
    Mais avant tout, Je voudrais parler à mon père, Parler à mon père.

    « Il ne suffit simplement...F... You »
  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Juin 2014 à 20:46
    Ptite mésange, ta place est au chaud dans un nid douillet à te faire caliner.
    Tu le mérite largement.
    Bisous
    Eric
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter