• Chapitre IX : Cet homme m'inspire t'il confiance!

    Consulter le sommaire

     

    Pendant qu’Anne So dort profondément, j’en profite pour aller faire un tour et explorer un peu les alentours. La maison est entourée de pelouse avec une petite terrasse, cernée d’une haie de thuyas. Tiens, il y a un trou dans la haie, un des arbres mort a dû être arraché. J’aperçois Pierre qui passe par là. Je me demande ce qu’il va faire. La curiosité me pousse à le suivre. Je passe chez les voisins et plus de Pierre mais …. ouah la piscine !!!  

    Chapitre IX : Cet homme ne m'inspire pas confiance!

     

    Et quel jardin. Un petit chemin en pierre de lave passe au travers d’une haie de buis. Il a du passé par là. Le jardin est décoré d’une multitude de petits nains, maisonnettes, et statuettes diverses.

     

    Chapitre IX : Cet homme ne m'inspire pas confiance!

     

    C’est super beau. Je reste muette d’admiration. Soudain je vois un monsieur qui arrive, la cinquantaine environ ou un peu moins peut-être. Il a un regard brillant, et semble très sympathique. 

    J’entame le dialogue et me présente:

    -  Bonjour, je m’appelle Méli, je suis en vacances chez vos voisins avec Anne Sophie et Pierre. Je m’excuse mais je suis passée par le trou dans la haie pour voir votre jardin de plus près. Il est très joli !

    - Bonjour petite, je suis M. Stevain, le voisin. Ce n’est pas bien grave, c’est moi qui  ai eu l’idée de faire ce décor de conte de fée avec les sept nains, leurs maisonnettes et les animaux. C’est mon domaine !

            - Oui, mais il manque blanche neige !

     

    Chapitre IX : Cet homme ne m'inspire pas confiance!

     

            - On peut dire que c’est toi…(en riant)

    Nous continuons à discuter de son aménagement Il me propose de venir profiter de sa piscine comme le font régulièrement Anne So et Pierre. Il m’explique qu’il l’a faite pour ces enfants qui sont grands maintenant, que lui et sa femme ne l’utilisent plus guère, alors autant en faire profiter quelqu’un. Il me dit aussi qu’il doit partir faire des courses, que si je veux, je peux aller plus loin dans le jardin, je verrai la serre de sa femme qui doit être partie chez le coiffeur. Il ajoute que je peux venir quand je veux. M. Stevain me dit qu'il avait prévu de s’absenter tout l’après-midi pour chercher une nouvelle télévision. Mais finalement il n'avait plus du tout la tête à cela. Il venait de changer d'avis.

    Chapitre IX : Cet homme ne m'inspire pas confiance!

     

    Il me regarde, mes yeux brillants de malice, mon adorable frimousse innocente, mes cheveux de jais et mon corps de femme-enfant !  Je voyais sa main qui se levait et retombait comme s'il voulait goûter à mon corps aux courbes si émouvantes que les larmes pointaient à ces yeux. Il passait sa langue sur ces lèvres comme pour goûter ma peau si délicate et tendre au toucher.

    Il faisait des effort sur lui-même pour ne pas fixer avec trop d’insistance ma poitrine déjà opulente de jouvencelle, mes seins lourds qui, sous le tee-shirt palpitaient de vie et semblaient narguer ce presque quinquagénaire.

    Chapitre IX : Cet homme ne m'inspire pas confiance!

    Après notre brève conversation, il m'avait regardé en soupirant s’éloigner de lui. Je sentais dans mon dos qu'il n’avait pas pu détacher ses yeux de ma silhouette ondulante. Il était comme hypnotisé par ma taille fine, ma cambrure insolente et ma croupe rebondie. Au prix d’un effort quasi surhumain, il s’était interdit de me suivre, de m’épier. La peur de se faire surprendre avait été plus forte. Mais j’ avais dû envahir ses pensées.

     Je l'imaginais en train de  lutter contre cette attirance. Mais comment ? 

    Chapitre IX : Cet homme m'inspire t'il confiance!

    À suivre: Chapitre X

    « Chapitre VIII : Anne So m'offre un extrait de son journal.Chapitre X : Devant mon innocence ... »
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 09:34
    c'est un plaisir de lire et (essayer) de suivre ton récit, on peut se glisser dans la peau du ou des personnages avec un peu d'imagination, se souvenir d'expériences vécues , bravo ne changes rien !!
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter