• Au fil de VOS MOTS

    Au fil de VOS MOTS

    Ici, j’aimerais répondre aux coups de Mon Cœur que beaucoup font naître au plus profond de mon Être, toutes ces poétesses et tous ces poètes, mêmes ceux et celles de « l’ombre » qui ont souvent de si belles choses à me dire…sachant parler de leur Cœur à mon Cœur. 

    « Suivre les courbes de vos plumes, dessiner les mots de tous vos maux mais aussi de tous vos Bonheurs, vous étendre sur le rivage de Mon Cœur. » Méli

    Parfois je reprendrai vos photos ou j'ajouterai les miennes.

     Au fil de VOS MOTS 

    Sommaire

    Au fil de VOS MOTS

    I - Lettres rondes (Anonyme)

    II - Lettres viriles (Anonyme)

     

  • II - Lettres viriles (Anonyme)

    Ma plume aime les lettres droites, viriles, si fougueuses.

     Je la sens ouvrir son écrin, si amoureuse, 

    Attendant que mon stylo s’y dépose, audacieuse ,

    Pour lui offrir mon encre à en crier, heureuse.

     II - Lettres viriles (Anonyme) 

    Ma plume aime les lettres phalliques qu’elle adore tant.

    Parfois, en bouche, elle les déguste, prenant son temps,

    Ajoutant son plaisir au plaisir d’son amant,

    Sans l’joug, entre ses joues, en sa gorge l’inondant. 

    II - Lettres viriles (Anonyme)  

    Ma plume aime les lettres acuminées, mais elle? 

    Dois-je, mon doigt hésitant, proposer ma poutrelle,

    En son anneau si vertueux, de fines dentelles, 

    La blesser, la déchirer ? NON ! C’est essentiel.

    II - Lettres viriles (Anonyme)  

    Ma plume aime toutes les lettres qui dorlotent, respectent l’Être.

    Elle balbutie des lettres d’Amour qu’elle fait naître. 

    Toujours essayant d’ouvrir son Cœur, sans soumettre. 

    Mais, ce sont les rondes que les acérées pénètrent.

    II - Lettres viriles (Anonyme)

     Dans le mail d'un Ami

    2 commentaires
  • I - Lettres rondes (Anonyme) 

    Ma plume aime les lettres rondes comme les courbes d'son corps.

     Je ressens ce que nous ferions de cet accord,

     Fondre nos Cœurs dans un délicieux corps à corps,

     Crier au monde d’extase, l’aimer plus fort encore.

    I - Lettres rondes (Anonyme)

    Ma plume aime les mots qui sont de si belles caresses.

    Je ressens mon cœur s’emplir de cette allégresse,

    Effleurer ce parchemin qu’est sa peau, tendresse,

    La voir exploser dans ses folles jouissances d’ivresse.

     I - Lettres rondes (Anonyme)

    Ma plume aime les phrases qui la bercent tendrement.

    Je ressens l’Être onduler de son égarement,

    Contempler ses lèvres dans leurs fiévreux tremblements,

    La conduire d’une mélodie vers son apaisement.

     I - Lettres rondes (Anonyme)

    Dans le mail d'un Ami

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique